L'OPERA AMERICAIN (2015)

 

Notre spectacle fait la part belle à un joyau de l’opéra de chambre, Le Téléphone de l’italo-

américain Giancarlo MENOTTI.

En amont dans le spectacle, les extraits de Vanessa de Samuel BARBER, du Sound of music 

de Richard RODGERS, de Candide et West Side Story de Leonard BERNSTEIN, de Porgy 

and Bess de George GERSHWIN  s’entrelacent au sein d’un scénario qui, dans une chambre 

d’hôpital, entre éclats de rires et crises de larmes, semble méditer sur la lancinante question de 

Montherlant : « Aimons-nous ceux que nous aimons » ?

En savoir plus

DON GIOVANNI (2013)

 

On a beaucoup dit sur Don Giovanni. Beaucoup projeté surtout. Trop. Ayons l'humilité de revenir à ce mot de Louis Jouvet : "C'est de salut et de damnation dont il est question dans le Dom Juan de Molière." Si le personnage de Da Ponte et Mozart a ses propres caractéristiques (sa jeunesse, sa roublardise, sa fuite constante...), il s'inscrit néanmoins tout à fait dans cette remarque pleine de bon sens.

En savoir plus

BESTOFFENBACH  (2012)

 

Opéra –comique en acte, musique de Jacques Offenbach, livret de JF Gardeil.

Saviez-vous qu’Offenbach nous apprend à faire la soupe aux choux, le pot-au-feu, les côtelettes ? Qu’il fait l’éloge de la charcuterie lyonnaise ? Qu’il adore décrire l’ivresse ?

 Ce vaudeville, dont l’action est située dans la cuisine d’un grand restaurant, réunit des musiques de Jacques Offenbach liées à la bonne chère, à la cuisine et au vin. Occasion de découvrir certains ouvrages peu connus, tels que Les Bergers, Robinson Crusoë, Croquefer… et de retrouver certains passages savoureux des Contes d’Hoffmann, Pomme d’api, La Vie Parisienne, La Périchole… 

En savoir plus

 

CASTAFIORAMA  (2012)

 

Histoire de l’opéra en douze tableaux, sur un mode parodique.

Scènes de sept à huit minutes, reliées par un conférencier, illustrant successivement : la musique médiévale, l’opéra baroque français, l’opéra mozartien, l’opéra verdien, l’opéra wagnerien, l’opéra-comique français, la comédie musicale de Michel Legrand, l’opéra contemporain, l’opérette de Francis Lopez, l’opéra chinois des années 60, la comédie musicale des années 80 type Starmania, la comédie musicale contemporaine.

En savoir plus

 

UN SIECLE VIENNOIS (2014)

 

Création lyrique en deux actes

 

Hommage à l'opérette viennoise

Extraits de La Chauve Souris de Johann Strauss de La Veuve Joyeuse de Franz Lehar ainsi que du Bal à l'Opéra de Richard Heuberger.

En savoir plus

L'ELIXIR D'AMOUR (2011)

 

L'Elixir d'amour, c'est "l'Opéra", celui que l’on aime sourire en coin et larme à l'œil, avec son ténor un peu niais dont on attend l'aigu, son baryton aux grosses moustaches qui n'effraie pas grand-monde, sa charmante soprano qui tire toutes les ficelles, son incontournable chœur de villageois et bien sûr son "Una furtiva lagrima" qui depuis Caruso est dans toutes les mémoires.

En savoir plus

 

COCTEAU ET L'OPERA (2013)

 

Le pauvre Matelot, complainte en trois actes de Darius MILHAUD sur un livret de Jean COCTEAU

 

Expliquez-moi votre chapeau, fantaisie lyrique d'après Les Mariés de la Tour Eiffel, de Jean COCTEAU et du Groupe des Six.

En savoir plus

COSI FAN TUTTE (2011)

 

Parmi les opéras de Mozart, Cosi fan tutte détient un double privilège : l’unanimité qu’il fait sur la suprême séduction de sa musique, et la diversité infinie des interprétations que son livret suscite. L’action en est pourtant simple. Devant les doutes exprimés par leur mentor sur la fidélité de leurs belles, deux amis montent un stratagème...

En savoir plus

 

ORPHEE AUX ENFERS  (2011)

 

Depuis une dizaine d’années, Les Chants de Garonne font des escapades avec Offenbach. Sur cette lancée, ils abordent l’Olympe de l’opéra bouffe, Orphée aux Enfers. Manifestement, le livret de Crémieux et Halévy est le plus original et le plus réussi que le compositeur ait eu à mettre en notes. Probablement parce que dans son joyeux irrespect de la mythologie officielle, sa verve parodique, son ébouriffante imagination, il illustre à merveille les vertus du genre opéra bouffe.

En savoir plus

 

VERONIQUE  (2008)

 

Nous avions à cœur d’aborder le célèbre ouvrage de Messager, centenaire à la fraîcheur intacte, dont le public agenais nous faisait depuis plusieurs années la demande. Il nous a semblé opportun de situer cette Véronique dans le lieu de notre nostalgie actuelle, à savoir les années 50-60, et de rendre hommage à la comédie musicale de cette époque.

En savoir plus

OPERAS BIBLIQUES (2009)

 

Le Reniement de Saint-Pierre de Marc-Antoine Charpentier Abraham et Isaac et Jephte de Giacomo Carissimi

Il y a quatre siècles, en Italie, on a rêvé de rendre accessibles les grandes figures de la Bible et ses épisodes éclatants à ceux qui ne savaient pas lire.

Ainsi naquit l'oratorio, qu'on peut nommer aussi opéra biblique. Carissimi et Charpentier, entre autres, produisirent des oeuvres bouleversantes, d'une fraîcheur et d'un dramatisme intenses.

En savoir plus

LA FLUTE ENCHANTEE  (2009)

 

“Un peu de savoir, et beaucoup de saveur…” recommande Michel Serre. Nous avons souhaité exalter la dimension de merveilleux du conte philosophique de Schikaneder, pour en tempérer l’aspect un peu didactique. Les ressources de la vidéoprojection, créant et abolissant à loisir portes et personnages, l’art d’un magicien professionnel mêlé à la distribution, la présence d’un aiglier et de ses oiseaux furent de précieux auxilliaires...

En savoir plus

 

 

BLANCHE  (2008)

 

Le 12 février 2008 au théâtre d'Agen, puis le 9 août 2008 à CONDOM (32), dans le cadre du Festival des Nuits Musicales en Armagnac, les CHANTS DE GARONNE ont créé "BLANCHE", une adaptation de l'opéra de Francis POULENC et Georges BERNANOS, "DIALOGUES DES CARMELITES"

En savoir plus

DIDON ET ENEE - MASQUES  (2006)

 

Précédé de Masques de Marc BLEUSE (création)

Solistes, chœurs et orchestre sous la direction de Dominique Spagnolo.Dans l’opéra de Purcell, notre scénographie utilisait le chœur comme unique élément de décor, à la fois murs du palais de la reine, et étau de sa conscience oppressée. Mais un prologue, Masques, écrit par Marc BLEUSE sur des dialogues de Jean-François GARDEIL, mettait en scène les interprètes dans les coulisses quelques minutes avant le lever de rideau.

En savoir plus