Cocteau et l'opéra

 

 

  Le pauvre Matelot, complainte en trois actes de Darius MILHAUD sur un livret de Jean COCTEAU

 

 Argument, Milhaud résume ainsi l'histoire :

 «Le sujet du Pauvre Matelot est simple : une femme est sans nouvelles depuis plusieurs année de son mari qui est marin. Malgré l'insistance de son beau-père, elle refuse de se remarier. Le mari revient à l'improviste, il va tout d'abord chez un voisin qui le met au courant de la vertueuse attitude de sa femme et de sa misère ; le mari veut «voir son bonheur du dehors». Il se fait passer auprès de sa femme pour un ami de son mari...»

 

  Expliquez-moi votre chapeau, fantaisie lyrique d'après Les Mariés de la Tour Eiffel, de Jean COCTEAU et du Groupe des Six.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S’agissant de cette œuvre brève et fascinante qu’est le Pauvre Matelot, le texte de Cocteau, abondant en formules à double-sens, fait écho à la polytonalité dont use le compositeur. Selon notre nature rationnelle ou intuitive, selon la part que l’on accorde à l’inconscient dans l’interprétation de nos actes, le scénario fait jaillir autant de significations qu’il est de spectateurs; tant ce sujet traite en profondeur la lancinante question de Montherlant : Aimons-nous ceux que nous aimons ?

Madeleine Milhaud s’interrogeait sur une possible adaptation des Mariés de la Tour Eiffel qui fît une place à des chanteurs, mais aussi à d’autres poètes, puisque aussi bien cet ouvrage est déjà le fait de plusieurs compositeurs. Invité à partager cette réflexion, je ne lui ai donné corps que bien des années plus tard : le spectateur jugera du bien-fondé qu’il y avait à convier à la noce des convives déjà un peu ivres, des créateurs respirant comme Cocteau l’air subtil et un peu raréfié de la vraie fantaisie.

    

 

Jean-François Gardeil

 

 Avec

 Amandine CHRISTMANN, Véronique GUIN, Robert ANGEBAUD,

Richard BOUSQUET, Emmanuel GARDEIL, Philippe ESTEPHE, Jean-François GARDEIL

 Piano : Georgyi DUBKO et Fabien PROU

 Décors et costumes : Nathalie HENRAS, Chants de Garonne

 Lumières : Florian PAGES

 Adaptation et mise en scène : Jean-François GARDEIL

 

 Représentation donnée le 1er mars 2013 au Théâtre Ducourneau d'Agen.

 

 

La Dépêche (30/07/13)
La Dépêche (30/07/13)
La Dépêche (02/08/13)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec

 Amandine CHRISTMANN, Véronique GUIN, Robert ANGEBAUD,

Richard BOUSQUET, Emmanuel GARDEIL, Philippe ESTEPHE, Jean-François GARDEIL

 Piano : Georgyi DUBKO et Fabien PROU

 Décors et costumes : Nathalie HENRAS, Chants de Garonne

 Lumières : Florian PAGES

 Adaptation et mise en scène : Jean-François GARDEIL

 

 Représentation donnée le 1er mars 2013 au Théâtre Ducourneau d'Agen.