Le Directeur de Théâtre

Adaptation en français du Schauspieldirektor
Singspiel en un acte de

Wolfgang Amadeus MOZART
agrémenté d'extraits de Nozze di Figaro,
Cosi fan tutte, Don Giovanni, 
Bastien und Bastienne...


Livret: Emmanuel Gardeil

Amélie Herz: Clémence Garcia, soprano
Sandra Silberklang: Morgane Bertrand, soprano
/ Corinne Fructus, soprano
Bastien Buff: Julien Bréan/Maxime Cohen, basse
Le Directeur: Emmanuel Gardeil, 
baryton

 

Piano: Emilie Véronèse

 

Mise en scène: Emmanuel Gardeil

Directeur_theatre photo lourde copie.jpg
Julien Bréan
Julien Bréan
press to zoom
Clémence Garcia
Clémence Garcia
press to zoom
Morgane Bertrand
Morgane Bertrand
press to zoom
Emilie Véronèse
Emilie Véronèse
press to zoom

Création
28 Mars 2019 à Saint Hilaire de Lusignan (47)

 

Reprises
29 Mars  2019 à Pont-du-Casse (47)
28 Juin  2019 à Cassaigne (32)
17 Octobre 2019 à Condom (32) (scolaire)
18 Octobre 2019 à Condom (32)
27 Mars 2020 à Montauban (82)

25 Août 2020 à Boé (47)
20 Juin - Eauze (32)
2 Juillet - Tourtouse (09)
19 Juillet - Taninges (74)
20 Juillet - La Rivière-Enverse (74)
1 Août - Fleurance (32)
11 Septembre - Port-Vendres (66
11 Février 2022 - Limognes (46)

Presse
La Dépêche du Midi (22/10/19)
"Condom. Un spectacle contemporain et singulier au Théâtre"

ResMusica (25/08/19)
"Burn out à l'opéra"

La Dépêche du Midi (31/03/19)
"Mozart survitaminé, agent dynamique et duel de divas"

Le Dauphiné Libéré (21/07/21)
Mozart plaisamment revisité

 

La Dépêche du Midi (06/04/19)
"Pont-du-Casse. Les Chants de Garonne ont enflammé le Diapason"

Le 7 février 1786 eut lieu à l’Orangerie du château de Schönbrunn à Vienne une compétition musicale organisée par l’empereur Joseph II. L’idée était d’opposer un singspiel (alternance de texte parlé et de morceaux chantés) allemand à un opéra italien. Antonio Salieri présenta Prima la musica, poi le parole et Wolfgang Amadeus Mozart Der Schauspieldirektor.
Le public vota et Salieri fut déclaré vainqueur. Mais la postérité en décida autrement...

Car si l’ouvrage de Salieri paraît aujourd’hui un peu sage, celui de Mozart continue de nous surprendre par sa pertinence et son impertinence.


Le sujet est en effet des plus actuels : Un directeur de théâtre tiraillé entre sa vocation de défendre le grand répertoire et la nécessité de remplir sa salle avec des comédies plus grand public. Ajoutons à cela les baisses de subventions, les caprices et rivalités des divas, …

 

De quoi se rendre compte qu’un Théâtre est en lui-même un vaudeville !


Pour ce spectacle, nous avons choisi de respecter l’esprit d’un Singspiel en traduisant l’intégralité de l’ouvrage en français afin d’assurer l’accessibilité de l’ouvrage au plus grand public. De plus, nous n’avons pas hésité à réadapter les textes parlés (comme ce fut notamment le cas ces dernières années aux Chants de Garonne avec La Vie parisienne… ou presque ou Les Brigands d’Offenbach) et à insérer dans ce délicieux canevas des extraits d’autres opéras célèbres de Mozart (Cosi fan tutte, Noces de Figaro, Don Giovanni…). Mozart lui-même (suivi par Rossini et d’autres) était familier de l’exercice avec le directeur de Théâtre Emmanuel Schikaneder, collaboration qui aboutira à la création de la célèbre Flûte Enchantée dont la vocation première était de toucher un public populaire et néophyte.

Notre Directeur de Théâtre s’inscrit dans la même mission : réaliser un ouvrage léger dans son esprit et sa forme qui soit une porte d’accès idéale au genre lyrique pour ceux qui ne connaissent pas encore le monde de l’Opéra.